MapContrib, contribuer à la carte que vous aimez!

La carte OpenStreetMap est une base de données géographiques extrêmement riche et évolutive, c’est ce qui fait son grand intérêt mais aussi les freins et obstacles à sa prise en main, notamment pour contribuer simplement !

Donnez un smartphone à un enfant de moins de 8 ans, il saura vite se débrouiller car l’adhésion aux outils numériques passe par une intuitivité et une interface homme / machine d’une simplicité enfantine 😉

Mettez un contributeur lambda dans osm.org en mode édition pour cartographier, il peut vite déchanter…

C’est un peu le challenge de MapContrib, dans la lignée de projets thématiques comme Openbeermap ou wheelmap  pour l’accessibilité aux personnes handicapées : donner envie en facilitant la lecture des informations, en les rendant limpides ce qui permet de passer le cap de « je regarde par curiosité » à « je peux contribuer » !

La page d’accueil de MapContrib propose des thèmes cartographiques « à la une » et une barre de recherche pour puiser dans ses archives. C’est également un véritable logiciel de construction de son propre thème de contribution.

Dans tous les cas, si ce n’est pas encore fait, il vous faut un compte OSM(ien) pour contribuer aux thèmes existants tout comme pour créer ensuite la carte de votre thème de prédilection – votre dada 🙂

Pour celles et ceux qui ont déjà explorés le service de cartes web uMap, MapContrib va plus loin – au delà de proposer une  carte informative, communicanteil accompagne l’utilisateur à partager son savoir, à contribuer sur un sujet simple, dans un contexte de carte épurée (par l’intermédiaire de toute une organisation de filtre, case à cocher, liste déroulante…)

www.mapcontrib.xyz

Si votre truc c’est le vélo et pouvoir se garer en ville, trouver les meilleurs spot de bancs publics, grimper aux arbres ou encore les sacs canins pour la sortie de pépette dans votre quartier !? Tout est possible avec MapContrib et si un thème manque… une boite à outils cartographique est à votre disposition pour le créer !

Alors nous, en ce temps inédit de covid-19, en mode bien confiné – quefairedemesjournées, on s’est lancé dans la création de « notre » propre thème qui, de par sa nature opensource, devient accessible à tous – réutilisation compris !
N’ayant pas de chien à Cartopen, notre dévolu (et notre estomac) s’est jeté sur les « Commerces de 1ere nécessité #proximité #locavore #stayhome ». Pour l’anecdote, quelques jours après le début de notre bricolage cartographique, nous apprenions la mise en ligne de « Ça reste ouvert ! », génial ! 😀

Comment s’y est-on pris ?

  • Une idée simple (réalisable)
  • Beaucoup d’inspirations
  • Une bonne dose de wiki
  • Un soupçon de codes (overpass turbo et markdown)
  • Pas mal de paramétrages des menus administrateur
Récupération de thème existant depuis « Mon compte » (MapContrib) qui est associé à mon compte (OSM)

Consulter d’autres MapContrib bien ficelés est le début de l’aventure, cela permet de se mettre en position de contributeur test et ensuite de sélectionner et copier les thèmes qui nous plaisent.

Ceci est une première astuce très pratique de l’outil, à savoir s’inspirer de l’existant, réutiliser une configuration de carte que l’on apprécie et surtout comprendre « comment ça marche » les calques, les types de nœuds, les tags, les requêtes overpass, le format Markdown et la traduction (sans partir de zéro).

Alors, il existe un très bon tutoriel sur le wiki OSM, mais c’est en forgeant qu’on devient forgeron 😉

Autre lien incontournable, la bible OSM qui ne vous quittera plus, la documentation wiki des « tags » : les attributs qui qualifient les objets cartographiés sous la forme clé= valeur (exemple pour un parking vélo amenity=bicycle_parking, capacity=5, etc.)

Dans osm.org, lorsque vous questionnez les objets, les tags enregistrés s’affichent sous la forme d’un tableau et sont cliquables : url directes vers la doc wiki

Ce que ça donne

Notre MapContrib « commerces de 1ere nécessité » est composé de 7 couches dynamiques (overpass turbo) représentées par un symbole distinct et des fiches informations ou « bulles  de même structure (à 2 – 3 tags près).

Configuration du contenu d’une bulle en « markdown »
 ### {name}
 [(Épicerie / supérette)](https://wiki.openstreetmap.org/wiki/Tag:shop%3Dconvenience)  
 **Adresse :**  
 {addr:housenumber} {addr:street}  
 {addr:postcode} {addr:city}  
 * Tél : `{phone}`
 * Horaires : {opening_hours}
 * Produits bio : {organic}
 * Produits vrac : {bulk_purchase}
 * Accès PMR : {wheelchair}
 * Site web : [{website}]({website}) 

Pop-up détails d’une épicerie

  • Un zoom minimal fixé à 16 pour réduire la charge du nombre d’objets à apparaitre.
  • Des requêtes overpass turbo pour appelées individuellement, chaque objet de la base OSM (alors apparemment on en a fait trop mais ça passe malgré les erreurs)

Exemple pour la couche  Épicerie / supérette : (node[« shop »= »convenience »]({{bbox}}););out body;

En français, cela pourrait être traduit par : je veux tous les points géographiques dont l’attribut « commerce »= « Épicerie / supérette »  est contenu dans {l’emprise de la fenêtre carte active}.

Vous avez raté l’épisode sur les formes géographiques OSM ? Petit détour par ici

Accrochez-vous, on poursuit l’aventure MapContrib avec un focus sur le paramétrage des menus administrateur, les tags et types de nœuds :

Après la création d’une couche, le cœur du travail est la configuration des types de nœuds. Chaque nœud encadre la façon dont on alimente les attributs sélectionnés pour l’objet (création et mise à jour).

Exemple ci-dessous avec les Épiceries et 3 types de nœuds utilisés:

  • le nœud à valeur ou tag forcé (une supérette quoiqu’il arrive reste un shop=convenience pour OSM),
  • un nœud à choix unique (ex : produits bio ? organic=yes/no/only ? ou autre liste personnalisable),
  • un nœud à remplissage libre (ex : name= Maxi market, n° de téléphone…)

Afin de rendre les intitulés de nœuds plus compréhensibles à tous contributeurs pratiquant la langue de Molière (de Shakespeare ou de De Vinci !), on peut traduire le nœud et le(s) valeur(s) à choix unique avec le menu prévu à cet effet.

Même si « phone » est de l’anglais niveau Bryan is in the kitchen, « bulk_purchase » l’est beaucoup moins (produit vrac) 😉

Cartopen
Schéma : logique de paramétrage autour du tag « name »

En conclusion, MapContrib est un outil d’aide à la contribution pour OpenStreetMap performant, malléable et aux personnalisations étendues. Son grand atout est une interface utilisateur et administrateur assez plaisante (compatible HTML5 J), des outils dédiés à l’accompagnement du contributeur avec pour objectif commun : collecter une donnée précise de qualité. Le cadrage en amont des besoins est primordial en mode projet collectif.

A noter la potentialité d’intégrer des photos terrains par l’intermédiaire d’un tag OSM compatible avec la plateforme Mapillary (le « streetview participatif ») et des couches temporaires qui peuvent aider à géolocaliser des objets.

Basée sur la richesse spatiale et sémantique d’OSM, avec la connaissance du terrain (cartopartie) – assez peu de matériel – et un thème rondement mené, il peut devenir un redoutable moyen de collecte et d’enrichissement de données géographique opendata pour diverses structures (publiques, associatives) et dans le cadre de missions très variées (le tout libre et gratuit, faut-il le rappeler !) 🙂

Dans la sphère OSM, il est actuellement utilisé pour compléter/contrôler des thématiques « pauvres » ou hétérogènes et pour des missions d’urgence humanitaire (Humanitarian OpenStreetMap Team | Home).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *