La frontière Atlantique un linceul pour réfugiés passé sous silence …

Il n’y a pas que la Méditerranée qui tue des milliers de réfugiés chaque année, beaucoup succombent aussi sur notre territoire…Difficile de le voir, mais utile de le représenter !

Nicolas Lambert que nous suivons au travers de son site « Carnet NEOCARTO graphique » est cartographe au sein du réseau interdisciplinaire pour l’aménagement du territoire européen (CNRS), Membre du réseau Migreurop et du comité français de cartographie, il a notamment participé à la réalisation de plusieurs ouvrages comme l’Atlas de l’Europe dans le monde (2008) ou l’Atlas des migrants en Europe (2009 et 2012).

La cartographie qui suit  alerte une fois de plus sur ce qui se passe à nos portes et sous les murs qui on été érigé aux portes de la magnifique ville de Calais (Le plus grand mur d’Europe soit dit en passant). L’intérêt du travail du chercheur est d’ apporter une dimension historique sur ces tragédies du quotidien qui durent depuis plus de 20 ans !

Mais elle a ceci de plus qu’en tant que chercheur et citoyen engagé, Nicolas Lambert met à disposition de chacun un outil collaboratif lui permettant de contribuer et d’affiner les statistiques toujours trop flou et bien entendu non souhaité par les pouvoirs publics. Chacun peut utiliser alors cette carte et contribuer en envoyant un mail au chercheur lui-même pour lui faire de sa connaissance des événements.

Au delà de cette  thématique difficilement soutenable à l’approche des fêtes de fin d’années , il est important de mettre en avant la méthode, et l’intérêt de la carte pour amener les gens a devenir acteurs ! On peut retrouver ce type de cartographie quelque soit la thématique (pesticides, initiatives citoyennes…)

L’idée que des outils simple d’utilisation, facile à comprendre et accessible a chacun puisse faire remonter au compte goutte les réalités  du terrain, est une énorme avancée pour le combat de beaucoup d’associations au sein de notre pays et dans le monde entier !

Publié dans: Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *